Home > (Esperanto) Kio estas TEJO

À propos de TEJO

L’Organisation mondiale des jeunes espérantophones (en espéranto TEJO : Tutmonda Esperantista Junulara Organizo) est une organisation de jeunes locuteurs de l’espéranto avec des membres individuels et des sections nationales dans environ 40 pays. Par ailleurs, TEJO est la section des jeunes membres de l’Association mondiale d’espéranto (en espéranto UEA : Universala Esperanto Asocio). Son siège social est situé à Rotterdam, aux Pays-Bas.

TEJO organise chaque année un Congrès International de la Jeunesse (abrégé IJK en espéranto) dans un pays différent. Parmi les autres évènements organisés par TEJO, figurent des séminaires et des formations sur différents sujets. TEJO publie également le journal socioculturel Kontakto et la lettre d’information électronique TEJO Aktuale. Parmi les projets de TEJO les plus connus, il y a le fameux Pasporta Servo – un réseau social qui met en relation les personnes qui offrent un hébergement gratuit chez eux et ceux qui voudraient utiliser cette possibilité pour se faire des contacts. L’organisation TEJO agit pour la richesse culturelle qu’apporte la diversité linguistique, pour les droits de l’homme et en particulier leur dimension linguistique et pour une meilleure compréhension entre les peuples grâce à un accès facile à des contacts internationaux.

Buts

D’après son statut, les objectifs de TEJO sont :

– diffuser l’utilisation de la langue internationale espéranto ;
– contribuer au développement de la culture espérantophone ;
– agir pour la résolution des conflits linguistiques dans les relations internationales et faciliter la communication internationale ;
– faciliter tous les types de relations spirituelles et matérielles entre les êtres humains, quelles que soient la nationalité, la race, l’orientation sexuelle, la religion, l’opinion politique ou la langue ;
– aider les jeunes à jouer un rôle actif dans la construction d’une société inclusive, internationale et respectueuse des droits ;
– accroître chez leurs membres un fort sentiment de solidarité, les motivant à comprendre et à respecter les autres ;
– améliorer les connaissances et les capacités d’organisation de ses militants et encourager leur développement culturel ; et amener les jeunes à s’investir dans le mouvement espérantophone.

Histoire

TEJO (qui s’appelait avant TJO : Tutmonda Junular-Organizo, littéralement l’Organisation Mondiale de la Jeunesse) a été fondée en 1938 lors de la première Rencontre Internationale des Jeunes (rencontres à l’origine des Congrès Internationaux de la Jeunesse IJK) à l’initiative de deux professeurs néerlandais, Elisabeth van Veenendaal et son mari, dans le but de vulgariser l’espéranto, d’organiser des rencontres internationales et d’enseigner l’espéranto dans les écoles. Son activité s’est rapidement arrêtée pendant la Seconde Guerre mondiale et a été reprise en 1945 grâce à une réédition du magazine La Juna Vivo et au Congrès international de la jeunesse qui a eu lieu en 1947 à Ipswich, en Angleterre. Jusqu’au début des années 50, TEJO s’est transformée en une association totalement jeune et en 1952, elle a changé son nom pour celui que nous connaissons aujourd’hui: l’Organisation mondiale des jeunes espérantophones (TEJO : Tutmonda Esperantista Junulara Organizo). C’est en 1956 que TEJO est devenu la section des jeunes membres de l’Association mondiale d’espéranto (UEA).

Traduit par Maxime Muller en janvier 2018.